/ / /

Frédéric Piccard

En quelques mots

La seule société de conseil en gestion de patrimoine en France, qui rembourse aux épargnants les frais perçus sur les produits financiers vendus, et plafonne à 3% ses honoraires de transaction sur immeubles.

Comment ça marche ?

Lorsque vous investissez dans un produit financier quelconque, vous payez de frais de gestion annuels à la société qui vous a vendu ce produit (banque ou compagnie d'assurances, en général), sans que vous sachiez réellement ce que cela vous coûte : C'est comme si vous achetiez une voiture, et que vous versiez des royalties tous les ans, à votre concessionnaire, sans que vous en connaissiez le montant. Inimaginable, non ?

C'est pourtant comme cela que les choses se passent aujourd'hui, dans le monde des produits financiers.

Or, dans une société transparente, je pense que nous ne pouvons plus agir de la sorte, c'est la raison pour laquelle, Patrifinance a décidé de rembourser ces frais à ses clients.

En contrepartie, les clients versent des honoraires dont le montant est transpparent pour eux, et correspond à un travail effectif : Patrifinance présente par écrit toutes les solutions juridiques, fiscales, assurantielles et immobilières pouvant répondre à la problématique de chacun.
Ainsi, par ce travail d'analyse, d'explications et ce mécanisme de remboursement, le client paie une prestation qui lui présente toutes les solutions sans en favoriser aucune, pour un conseil objectif, paie moins cher, et, en plus, gagne de l'argent par le remboursement de ces frais.

Concernant l'immobilier, Patrifinance plafonne ses honoraires à 3%, quel que soit le type d'immobilier : Pinel, meublé, Malraux, Monument Historique, foncier ordinaire, alors que ces honoraires sont plutôt situées entre 4 et 10% habituellement, là encore pour ne favoriser aucun dispositif par rapport à un autre.


C'est ainsi que des millions d’€ retourneront dans les poches des épargnants, en étant mieux conseillés !!

Expertises :

Contact

Veuillez entrer un titre.

Veuillez entrer un texte.

Envoyer
Votre message a bien été envoyé à Frédéric Piccard
www.patrifinance.com

Mobile 06 83... Afficher le numéro

Statistiques

Frédéric Piccard est membre Expert Ooreka depuis le 17/03/2016.

357 Votes experts

512 Votes réponses utiles

1406 Réponses

Voir les réponses

Historique des réponses (nombre de réponses/mois)

Dernières réponses aux questions

bonjour succesion assurance vie

Répondu le 24/02/2017

Bonjour Murielle, Sauf à considérer que les primes versées aient été manifestement exagérées, et que la souscription a été inutile, l'assurance-vie ne faisant pas partie de la succession, vous ne pourrez pas "soumettre au rapport" les primes (...)

0 vote expert

0 vote réponse utile

Un décès par maladie est-il accidentelle.

Répondu le 24/02/2017

Bonjour Roger, Je rejoins Emeric. Un décès par maladie n'est pas un décès par accident, le caractère accidentel étant défini par une cause extérieure et non prévisible. Or, une maladie n'est pas extérieure. De très nombreux contrats (...)

0 vote expert

0 vote réponse utile

Vendre un PEA ou faire un emprunt pour un achat immobilier.

Répondu le 21/02/2017

Bonjour Salmon, Si votre fils en a la possibilité financière, je vous conseillerai de conserver vos titres, quitte à lui consentir une donation-partage par la suite, si votre objectif est également de commencer de transmettre vore (...)

0 vote expert

0 vote réponse utile

Imposition assurance vie suite à décès

Répondu le 21/02/2017

Bonjour Le Goff, Les primes versées sont soumises aux droits de succession, selon le lien de parenté entre le bénéficiaire à titre gratuit et l’assuré, après un abattement de 30 500 € pour l'ensemble des bénéficiaires. Exemple : Primes (...)

1 vote expert

0 vote réponse utile

Comment recevoir sa part d assurance vie

Répondu le 21/02/2017

Bonjour Skiman, A priori, non, à deux conditions : 1°)- Que vous soyez fils ou fille de vos parents, 2°)- Que ces derniers aient désignés leurs enfants comme bénéficiaires, par parts égales ou inégales. Quoi qu'il en soit, si vous pensez (...)

2 votes experts

1 vote réponse utile

Pourquoi refuser un versement exceptionnel sur un PEL

Répondu le 21/02/2017

Bonjour Serge, Le PEL fait l'objet d'un contrat entre l'établissement dépositaire et le souscripteur, en effet. Exploitez en toutes ses possibilités : exemple : si vous pouvez augmenter vos versements pérodiques, et modifier la périodicité, (...)

0 vote expert

1 vote réponse utile

bonjour j`ai perdu la vision d`un œil .je peu tu faire une reclamasion impot

Répondu le 21/02/2017

Bonjour Roch, Je vous suggère de vous adresser aux services d'assistance sociale desquels vous dépendez. Courtoisement, Frédéric Piccard/Fondateur de Patrifinance Le conseil en patrimoine, courtier en assurances, courtier en prêts et agent (...)

0 vote expert

0 vote réponse utile

Voir toutes les réponses